Salim Jay

France

Né en 1951 à Paris d’une mère française d’origine roumaine et d’un père marocain, Salim Jay est, aux côtés d’Abdellatif Laâbi, une figure majeure de la littérature franco-marocaine de sa génération.

Entre Paris et le Maroc, l’Europe et l’Afrique, son œuvre romanesque s’inspire autant de ses déboires de jeune écrivain désargenté de Saint-Germain-des-Prés et d’ailleurs L’oiseau vit de sa plume, Embourgeoisement immédiat, que du drame des migrants Tu ne traverseras pas le Détroit et Cent un maliens nous manquent sur les premiers charters français, en passant par la figure de son père, poète officiel du roi Hassan II Portrait du géniteur en poète officiel.

« Fou de lecture », ses essais s’attachent à redessiner les contours d’œuvres méconnues de la littérature française comme Avez-vous lu Henri Thomas ? ou Jean Freustié, romancier de la sincérité, de la littérature francophone et mondiale Romans du monde noir, Dictionnaire des écrivains marocains, Anthologie des écrivains marocains de l’émigration.

La Librairie des Colonnes Éditions a ainsi publié un de ses essais consacré à la figure d’Ahmed Bouanani, injustement oubliée : Ahmed Bouanani dans ma bibliothèque. Publication qui sera bientôt suivie d’une édition bilingue franco-arabe de Tu ne traverseras pas le Détroit.

Ses livres

Fr

Ahmed Bouanani dans ma bibliothèque

10 € Disponible